Accès réservé
FC Val d'Heure* - FC Atlas : 0-2 le 12 Novembre 2011 en Coupe ### FC Val d'Heure* - CDC : 0-1 le 5 Novembre 2011 en Championnat ###
Le Val d'Heure perd son brevet d'invincibilité à

Coup de Tonerre au bourg, les travées de la Cowarte font grises mines, le Val d'Heure, invaincu cette saison dans son antre, a mordu la poussière ce W-E, certes  par le plus petit écart; mais qui l'eut cru ?

Les "Or et Marine" affichaient pourtant un impressionnant tableau de chasse : 4 victoires, 13 buts marqués et 0 encaissé ! Le plus surprenant étant que l' adversaire du jour, bien que bien organisés, n'étaient toutefois pas un foudre de guerre...

Le Val d'Heure est à l'aube d'une série difficile puisqu'il jouera les 3 premiers lors des 4 prochaines rencontre ( dont une fois en Coupe ).

Les décisions vont-elles tomber ?



 

 

Sondage du moment

Le Val d'Heure doit-il se séparer de son coach ?

Y a pas photo, il n'y connait rien c'est une vraie tapette !
Va falloir y penser !
Voyons la situation après les 3 prochains matchs !
C'est une blague ? Le Val d'Heure n'a jamais connu pareil tacticien

(voir les résultats)
Prochains matchs - RSS
Pas de match à jouer
Derniers matchs - RSS
FC Val d'Heure* - FC Atlas : 0-2 le 12 Novembre 2011 en Coupe

FC Val d'Heure* - CDC : 0-1 le 5 Novembre 2011 en Championnat

Les news - RSS
31/10/2011 : Création du site web
 Le club FC Val d\'Heure lance officiellement son site web par l'intermédiaire de MonClub.net.


Voir toutes les news
L'anecdote du moment
Après l'Amérique du Sud, l'Europe et la zone Concacaf, la Coupe du monde découvre un nouveau continent, l'Asie. Et, avec, de nouveaux visages, comme celui de l'attaquant de la Corée du Sud Ahn Jung-hwan. Quasi inconnu hors des frontières sud-coréennes, y compris en Italie où il évolue sous le maillot de Pérouse, c'est lui qui surgit au bout de la prolongation pour éliminer l'Italie, grande favorite, en 8e de finale, d'un tête "en or" hors de portée de Buffon. Jugé traître en Italie, il ne rejouera plus en Série A, rejoignant le Championnat du Japon, puis la France (Metz) et enfin l'Allemagne (Duisbourg). Mais il reste comme l'une des figures de proue de cette étonnante Corée du Sud qui avait atteint les demi-finales de "son" Mondial.